Lors du premier passage de l’étendage de collodion, il arrive que l’on ne réussisse pas à couvrir toute la plaque. Certains collodionistes réalisent une deuxième couche, qui laisse entrevoir un le « trou » créé.

dû à une mauvaise gestuelle dans l’étendage du collodion. Peut être dû aussi par un collodion trop épais (à diluer avec un peu de solvant), ou bien à une plaque pas assez propre (petites poussières empêchant le collodion de s’étendre de manière homogène).